Vincent Dancer Vigneron

Vincent Dancer Vigneron

Menu
De l'ombre à la lumière.

De l'ombre à la lumière.

Les caves et cuveries sont en ébulitions. Les fermentations étant très actives, il faut les laisser travailler tranquillement. Les levures connaissent leur "boulot". Voici donc une bonne raison de s'échapper parmis les brumes matinales.

Puis arrive enfin un matin où le nez penché au-dessus d'une cuve en fermentation, le vin vous appel en disant : " C'est le moment, je suis prêt, tu peux me sortir de là...".

Il faut alors préparer le matériel,

 

Tout d'abord le jus de goutte, que l'on déguste avec anxiété.

Puis le jus de presse qui illumine la cuverie en s'écoulant du pressoir.

Cela donnerait presque envie de se mettre à la peinture...

Les raisins pressés sont évacués. Le marc est toujours très agréable à manipuler, un peu chaud, encore vivant et imprégner des arômes du vin.